Celui qui comprend

John Babler est l’aumônier des policiers et des pompiers de sa localité du Texas. Durant un congé sabbatique de vingt‑deux semaines, il a suivi une formation à l’académie de police afin de mieux comprendre les situations que les forces de l’ordre doivent affronter. En côtoyant d’autres cadets et en découvrant les défis de taille associés à la profession, Babler a acquis un nouveau degré d’humilité et d’empathie. À l’avenir, il espère mieux conseiller les agents à qui stress émotionnel, épuisement et deuil donnent du fil à retordre. Nous savons que Dieu comprend nos situations de vie, puisqu’il nous a créés et qu’il voit tout ce qui nous arrive. Nous savons aussi qu’il nous comprend parce qu’il a lui aussi vécu ici‑bas. « La parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous » en la personne de Jésus‑Christ (JN 1.14). La vie terrestre de Jésus lui a apporté un large éventail de difficultés. Il a subi la chaleur brûlante du soleil, la douleur de l’estomac qui crie famine et l’incertitude de l’itinérance. Sur le plan émotionnel, il a enduré la tension des différends, la brûlure de la trahison et la menace constante de violences. Jésus a connu les joies de l’amitié et de l’amour familial, ainsi que les pires problèmes que comporte la vie ici‑bas. Il apporte l’espoir et il est le Conseiller qui écoute nos préoccupations avec perspicacité et tendresse (ÉS 9.5). Il est le seul à pouvoir affirmer : « Je suis passé par là. Je peux comprendre. » Jennifer - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire