Faire le premier pas

Sentant qu’il manquait quelque chose à sa vie, Tham Dashu s’est mis à fréquenter une église, la même que fréquentait sa fille, sans toutefois ne jamais y aller en l’accompagnant. Dans le passé, il l’avait déjà blessée, ce qui avait creusé un fossé entre eux. Tham entrait donc en catimini lorsque la louange commençait et repartait dès la fin du culte. Les membres de cette église lui communiquaient la Bonne Nouvelle, mais Tham déclinait toujours poliment leur invitation à mettre sa foi en Jésus. Or, il continuait malgré tout d’aller à l’église. Un jour, Tham est tombé gravement malade. Prenant son courage à deux mains, sa fille lui a écrit une lettre. Elle y racontait comment Christ avait transformé sa vie et tendait à son père la main de la réconciliation. Le soir même, Tham a mis sa foi en Jésus et sa famille s’est réconciliée. Quelques jours plus tard, Tham est mort et est entré en présence de Jésus, en paix avec Dieu et ses proches. L’apôtre Paul nous exhorte à « [chercher] à convaincre les hommes » de la vérité au sujet de l’amour et du pardon de Dieu (2 CO 5.11) et nous dit que c’est « l’amour de Christ [qui] nous presse » à accomplir son œuvre de réconciliation (V. 14). Il se peut que notre disposition à pardonner en aide d’autres à comprendre que Dieu désire les réconcilier avec lui‑même (V. 19). Puiserez‑vous donc en Dieu aujourd’hui la force de leur démontrer son amour ? Chia - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire