Chambre 5020

Jay Bufton a transformé sa chambre d’hôpital en phare. Ce mari, père, professeur du lycée et entraîneur de 52 ans y mourait du cancer, mais sa chambre – la 5020 – est devenue un rayon d’espoir pour ses amis, ses proches et le personnel hospitalier. En raison de son attitude enjouée et de sa foi solide, les infirmières voulaient qu’on leur confie les soins de Jay. Certaines venaient même le voir durant leurs temps libres. Bien que son corps anciennement athlétique se détériorait, Jay accueillait tout le monde avec le sourire et une parole d’encouragement. Un de ses amis a dit : « Chaque fois que j’ai rendu visite à Jay, il était optimiste, positif et plein d’espoir. Même en phase terminale et au seuil de la mort, il a continué de mettre sa foi en pratique. » Aux funérailles de Jay, une des personnes qui a pris la parole a fait remarquer que la Chambre 5020 avait une connotation particulière, en citant Genèse 50.20, ce passage dans lequel Joseph dit que, même si ses frères l’avaient vendu en esclavage, Dieu avait changé le mal en bien : « sauver la vie à un peuple nombreux ». Le cancer avait envahi la vie de Jay, mais en y voyant Dieu à l’œuvre, Jay a pu affirmer que « Dieu l’a fait concourir au bien » commun. Voilà ce qui a d’ailleurs permis à Jay d’utiliser même les ravages du cancer pour parler de Jésus autour de lui. Quel legs d’une foi solide en notre Sauveur, même au seuil de la mort ! Quel témoignage de confiance en notre Dieu bon et fidèle ! Branon - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire