Jésus déguisé

En soignant sa belle‑mère confinée chez elle, une de mes amies lui a demandé ce qu’elle désirait le plus. Sa belle‑mère lui a répondu : « Me faire laver les pieds. » Mon amie m’a avoué ceci : « Je détestais ça ! Chaque fois qu’elle me le demandait, je lui en voulais et je priais Dieu de lui cacher les sentiments que cette tâche m’inspirait. » Un jour, sa mauvaise attitude a soudain changé. Elle dit avoir sorti le bol et la serviette, s’être agenouillée aux pieds de sa belle‑mère, puis avoir fait ceci : « J’ai levé les yeux et, pendant un moment, j’ai eu l’impression de laver les pieds mêmes de Jésus. C’était Jésus déguisé ! » Par la suite, elle s’est sentie honorée de laver les pieds de sa belle‑mère. En entendant ce récit émouvant, je me suis remémoré l’histoire de Jésus au sujet de la fin des temps qu’il a racontée sur les versants de la montagne des Oliviers. Le Roi accueille dans son royaume ses fils et ses filles, en disant que, chaque fois qu’ils ont rendu visite aux malades et qu’ils ont donné à manger à ceux qui avaient faim, ils l’avaient fait pour lui : « [Toutes] les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites » (MT 25.40). Nous servons aussi Jésus lorsque nous rendons visite à des détenus ou donnons des vêtements aux pauvres. Aujourd’hui, puissiez‑vous faire comme mon amie, qui, lorsqu’elle rencontre une nouvelle personne, se demande maintenant : « Serait‑ce Jésus déguisé ? » Amy - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire