Jusqu’à quand ?

Lorsque je me suis mariée, j’ai cru que j’aurais aussitôt des enfants. Or, cela ne s’est pas produit, et la douleur de l’infertilité m’a fait m’agenouiller. J’ai souvent crié à Dieu : « Jusqu’à quand ? » Je savais Dieu capable de changer ma situation. Pourquoi donc ne le faisait‑il pas ? Vous attendez‑vous à l’intervention de Dieu ? Lui demandez‑vous : Quand la justice prévaudra‑t‑elle dans notre monde ? Quand trouvera‑t‑on un remède contre le cancer ? Quand sortirai‑je des dettes ? Le prophète Habakuk connaissait très bien ce sentiment. Au VIIe siècle av. J.‑C., il a supplié Dieu ainsi : « Jusqu’à quand, ô Éternel ?... J’ai crié, et tu n’écoutes pas ! J’ai crié vers toi à la violence, et tu ne secours pas ! Pourquoi me fais‑tu voir l’iniquité, et contemples‑tu l’injustice ? Pourquoi l’oppression et la violence sont‑elles devant moi ? » (HA 1.2,3.) Il a prié pendant longtemps, s’efforçant de se réconcilier avec l’idée qu’un Dieu juste et puissant laisse l’iniquité, l’injustice et la corruption perdurer en Juda. Selon lui, Dieu aurait dû être déjà intervenu. Pourquoi Dieu ne faisait‑il rien ? Il y a des jours où nous aussi avons l’impression que Dieu ne fait rien. Comme Habakuk, nous demandons sans cesse à Dieu : « Jusqu’à quand ? » Nous ne sommes toutefois pas seuls. Dieu se soucie de ce qui nous accable, alors confions‑lui donc nos fardeaux. Il nous entend aussi bien qu’il a entendu Habakuk, et il nous répondra en son temps. Karen - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire