Combien plus encore !

En octobre 1915, durant la Première Guerre mondiale, Oswald Chambers est arrivé au camp Zeitoun, un centre d’entraînement militaire situé près du Caire, en Égypte, pour y servir d’aumônier YMCA auprès des soldats du Commonwealth britannique. À l’annonce de la tenue d’un service religieux un soir de semaine, 400 hommes se sont entassés sous la grande tente du YMCA pour y entendre le sermon de Chambers intitulé « What Is the Good of Prayer ? » (Quels sont les bienfaits de la prière ?) En s’entretenant ensuite en privé avec des hommes en quête de Dieu au cœur de la guerre, Oswald a souvent cité Luc 11.13 : « Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent. » Le don de Dieu en la personne de son Fils, Jésus, c’est le pardon, l’espoir et sa présence active dans notre vie par l’Esprit. « Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe » (V. 10). Le 15 novembre 1917, Oswald Chambers a connu une mort subite des suites d’une rupture de l’appendice. Pour lui rendre hommage, un soldat qu’il avait conduit à la foi en Christ a acheté une sculpture de marbre représentant une bible portant le message de Luc 11.13 en première page, qu’il a placée à côté de la tombe de Chambers : « À combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent. » Ce merveilleux don de Dieu nous est offert à tous. David - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire