La bonne Terre

Orbitant autour de la Lune en 1968, l’astronaute d’Apollo 8 Bill Anders a décrit la vue rapprochée que l’équipage avait du paysage lunaire : « un horizon inquiétant… un lieu austère et nullement invitant ». Puis, à tour de rôle, les membres de l’équipage l’ont décrite au monde qui les observait en s’inspirant de Genèse 1.1-10. Après que le commandant Frank Borman a achevé la lecture du verset 10, « Dieu vit que cela était bon », il a terminé sur cette note : « Dieu vous bénisse tous, vous tous sur la bonne Terre ! » Le chapitre d’introduction de la Bible insiste sur deux faits : La création est l’œuvre de Dieu. L’expression « Dieu dit » donne le ton à tout le reste du chapitre. Le monde magnifique que nous habitons est dans sa totalité le produit de son œuvre créatrice. Tout ce qui suit dans la Bible vient renforcer le message de Genèse 1 : Derrière toute l’Histoire, il y a un Dieu. La création est bonne. Une autre expression résonne doucement tout au long de ce chapitre : « Dieu vit que cela était bon. » Beaucoup de choses ont changé depuis ces premiers instants de la création. Genèse 1 décrit le monde tel que Dieu le voulait, avant que toute corruption ne survienne. Toute beauté que nous percevons dans la nature d’aujourd’hui n’est qu’une faible illustration de l’état parfait dans lequel Dieu l’avait créée. Les astronautes d’Apollo 8 ont vu la Terre sous forme de boule d’un bleu éclatant suspendue toute seule dans l’espace. Sur le coup, elle leur a semblé magnifique et fragile, comme celle décrite dans Genèse 1. Philip - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire