Voir des chefs-d’œuvre

Mon père crée des carquois personnalisés pour des archers. Il sculpte des images fauniques et florales dans des bouts de cuir véritable qu’il coud ensemble par la suite. Lors d’une de mes visites, je l’ai regardé confectionner une de ses œuvres d’art. De ses mains habiles, il appliquait, avec tout juste la bonne pression, une lame tranchante contre le cuir souple, lui donnant ainsi divers reliefs. Puis il a trempé un chiffon dans une teinture pourpre, dont il a recouvert le cuir de coups de pinceau égaux, rehaussant ainsi la beauté de son œuvre. En admirant le savoir-faire et l’assurance de mon père, j’ai compris combien il m’arrivait souvent de négliger de reconnaître et d’estimer la créativité dont mon Père céleste a fait preuve chez autrui et même en moi. En réfléchissant à l’œuvre splendide du Seigneur, je me suis rappelé que le roi David avait dit que Dieu m’avait « tissé dans le sein de ma mère » et que « je suis une créature si merveilleuse » (PS 139.13,14). Nous pouvons louer notre Créateur avec assurance, sachant que ses « œuvres sont admirables » (V. 14), et nous respecter mieux ainsi que les autres, au souvenir du fait que le Créateur de l’univers nous connaît à la perfection, et cela, depuis avant même la fondation du monde (V. 15,16). Comme le cuir souple que mon père sculpte de ses mains habiles, nous sommes beaux, précieux et uniques en notre qualité de chefs-d’œuvre divins contribuant à la magnificence du Père. Dixon - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire