Le cadeau des mages

Un jeune couple marié avait plus d’amour que d’argent. À l’approche de Noël, mari et femme avaient du mal à trouver un cadeau qui témoignerait de tout l’amour qu’ils avaient l’un pour l’autre. Finalement, la veille de Noël, Della a vendu ses cheveux longs jusqu’aux genoux pour acheter à Jim une chaîne en platine à mettre à la montre qu’il avait héritée de son père et de son grand‑père. Jim venait cependant de vendre cette montre pour acheter un ensemble de peignes coûteux devant orner la chevelure de Della. L’auteur O. Henry a intitulé l’histoire de ce couple Le Cadeau des Rois mages. Son œuvre suggère que, même si leurs cadeaux ont perdu toute leur utilité et ont pu sembler les ridiculiser le matin de Noël, leur amour a fait d’eux parmi les plus sages des gens qui offrent des cadeaux. Les mages du tout premier Noël auraient pu sembler ridicules aux yeux de certains en arrivant à Bethléhem avec de l’or, de l’encens et de la myrrhe en cadeaux (MT 2.11). C’étaient des non‑Juifs et des étrangers qui ne comprenaient pas à quel point ils allaient troubler la paix à Jérusalem en se renseignant sur un roi des Juifs qui venait de naître (V. 2). Comme ce fut le cas de Jim et Della, les projets des mages n’ont pas tourné comme ils s’y étaient attendu. Reste qu’ils ont donné ce que l’argent ne peut acheter. Ils sont venus avec des cadeaux, mais se sont ensuite inclinés pour adorer celui qui allait en définitive faire le plus grand des sacrifices pour eux – et pour nous. Mart - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire