Une couverture pour tous

Linus Van Pelt, mieux connu sous le nom de « Linus », était un des piliers de la bande dessinée Peanuts. Sage et plein d’esprit, mais peu sûr de lui, Linus avec toujours avec lui un doudou. Or, nous pouvons nous identifier à lui, car nous avons nous aussi nos craintes et nos insécurités. Le disciple nommé Pierre savait ce que c’était que d’avoir peur. Quand on a arrêté Jésus, Pierre s’est montré courageux en suivant le Seigneur jusque dans la cour du souverain sacrificateur. Sur place, par contre, il a laissé transpirer sa peur en mentant afin de cacher son identité (JN 18.15‑26). Par des paroles scandaleuses, il a renié son Seigneur. Jésus n’a toutefois pas cessé pour autant d’aimer Pierre et a fini par le restaurer (voir JN 21.15‑19). L’accent que Pierre met sur l’amour dans 1 Pierre 4.8 prouve que cette parole provient de quelqu’un qui a lui‑même goûté à l’amour profond de Jésus et qui, en retour, insiste sur l’importance d’enrichir nos relations d’amour par l’expression « Avant tout ». Ce verset maintient son intensité par cet encouragement : « [Car] l’amour couvre une multitude de péchés ». Avez‑vous déjà eu besoin de ce genre de « doudou » ? Moi, si ! Après avoir dit ou fait une chose que je regrettais, j’ai senti le courant d’air froid de la culpabilité et de la honte. J’avais besoin d’être « couvert », comme Jésus couvre les gens en disgrâce et honteux dans les Évangiles. Pour les disciples de Jésus, l’amour est un doudou à donner aux autres avec grâce et courage pour les consoler et les amener à Christ. Arthur - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire