Dieu fait croître ! Alléluia !

Un jour, j’ai remarqué une étonnante tache jaune à droite de notre allée de maison. Prises en sandwich entre deux grosses pierres, six hautes jonquilles de couleur éclatante avaient fleuri. Parce que je n’avais pas planté, ni fertilisé, ni intentionnellement arrosé les bulbes, je ne comprenais pas comment ou pourquoi ces fleurs avaient poussé dans notre jardin. Jésus a illustré un mystère de croissance spirituelle par la parabole de la semence qui pousse. Il compare le royaume de Dieu à un fermier qui jette de la semence en terre (MC 4.26). Il se peut que le semeur ait fait son possible pour bien entretenir le sol, mais Jésus a dit que la semence croît qu’il dorme ou qu’il veille sans même en comprendre le processus (V. 27, 28). Le propriétaire terrien profitait de sa récolte (V. 29), même si la croissance de celle‑ci ne dépendait ni de ce qu’il faisait ni de la compréhension qu’il pouvait avoir de ce qui était mis en œuvre sous la surface. Comme la floraison de mes jonquilles, la maturation des semences dans la parabole de Jésus s’est produite au temps de Dieu et par son pouvoir de croissance. Que vous considériez votre croissance spirituelle personnelle ou le plan de Dieu visant à l’expansion de l’Église jusqu’au retour de Jésus, les voies mystérieuses du Seigneur ne dépendent en rien de nos capacités et de notre compréhension de ses œuvres. Dieu nous invite malgré tout à connaître, à servir et à louer celui qui fait tout croître, ainsi qu’à récolter les avantages de la maturation spirituelle qu’il cultive en nous et par nous. Dixon - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire