Foi, amour et espoir

Pendant dix ans, ma tante Kathy a pris soin de son père (mon grand‑père) chez elle. Elle a cuisiné et fait le ménage pour lui du temps où il était autonome, puis elle a endossé le rôle d’infirmière lorsque sa santé a décliné. Son service est un exemple moderne des paroles que Paul a écrites aux croyants de Thessalonique dans le but de leur faire savoir qu’il remerciait Dieu pour eux : « l’œuvre de votre foi, le travail de votre amour, et la fermeté de votre espérance en notre Seigneur Jésus‑Christ » (1 TH 1.3).Ma tante a servi son Dieu avec foi et amour. Ses soins quotidiens et incessants émanaient de sa foi dans le fait que Dieu lui avait lui‑même confié cette tâche importante. Elle œuvrait ainsi par amour pour Dieu et son père. Elle a également persévéré dans l’espoir. Mon grand‑père était un homme très doux, mais c’était difficile de le voir ainsi dépérir. Elle a renoncé à passer du temps en famille et avec des amis, et elle a limité ses voyages afin de s’occuper de son père. Elle a pu mener sa mission à bien en raison de l’espoir qu’elle avait que Dieu lui procurerait chaque jour la force dont elle avait besoin, ainsi que l’espoir du ciel que Dieu réservait à mon grand‑père. Qu’il s’agisse de prendre soin d’un proche, d’aider un voisin ou de faire du bénévolat, prenez courage dans les tâches que Dieu vous a appelé à accomplir. Vos œuvres pourraient servir de puissants témoignages de foi, d’espoir et d’amour. Lisa - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire