Descendre les rapides

Le guide de rafting a escorté notre groupe jusqu’au bord de la rivière, puis il nous a demandé à tous de mettre notre gilet de sauvetage et de prendre une rame. Tandis que chacun montait dans le radeau, il lui désignait un siège de manière à bien y répartir le poids. Le radeau resterait ainsi stable dans les rapides. Après avoir évoqué le grand plaisir que l’aventure nous réservait, le guide nous a détaillé des directives que nous pourrions recevoir – et à respecter – chemin faisant afin de bien piloter le radeau au fil des rapides. Il nous a assuré que, même s’il y aurait des moments de tension durant le trajet, notre aventure serait à la fois exaltante et sécuritaire. La vie ressemble parfois à la descente de rapides, qui sont plus nombreux que ce à quoi nous nous attendions. Or, lorsque nous redoutons le pire, la promesse que Dieu a faite à Israël, par le prophète Ésaïe, peut guider nos sentiments : « Si tu traverses les eaux, je serai avec toi ; et les fleuves, ils ne te submergeront point » (ÉS 43.2). Les Israélites étaient terrorisés à l’idée que Dieu les avait abandonnés lorsqu’ils sont partis en exil en conséquence de leurs péchés. À la place, Dieu leur a affirmé et promis qu’il serait avec eux parce qu’il les aimait (V. 2,4). Dieu ne nous abandonnera pas dans nos rapides, à savoir nos plus grandes peurs et nos pires problèmes. Comptons sur lui pour nous en sortir parce qu’il nous aime aussi et nous promet de rester à nos côtés. Kirsten - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire