L’amour sans limites

Un ami sage m’a conseillé d’éviter d’employer les mots « tu fais toujours » et « tu ne fais jamais » dans une dispute, surtout avec ma famille. Comme il est facile de critiquer notre entourage et de manquer de bienveillance envers ceux que nous aimons ! L’amour infini de Dieu envers nous, quant à lui, ne change jamais. Dans le Psaume 145, le pronom tous et ses variantes abondent. « L’Éternel est bon envers tous, et ses compassions s’étendent sur toutes ses œuvres » (V. 9). « Ton règne est un règne de tous les siècles, et ta domination subsiste dans tous les âges. L’Éternel soutient tous ceux qui tombent, et il redresse tous ceux qui sont courbés »(V. 13,14). « L’Éternel garde tous ceux qui l’aiment » (V. 20). Ce psaume nous rappelle une douzaine de fois que l’amour de Dieu est sans limites et dénué de favoritisme. Et le Nouveau Testament nous révèle que sa plus grande expression se voit en Jésus-Christ : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » (JN 3.16). Le Psaume 145 déclare ceci : « L’Éternel est près de tous ceux qui l’invoquent, de tous ceux qui l’invoquent avec sincérité ; il accomplit les désirs de ceux qui le craignent, il entend leur cri et il les sauve » (V. 18,19). L’amour de Dieu pour nous dure à toujours et ne faillit jamais. David - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire