Beaucoup de belles choses

Peu avant sa mort, l’artiste et missionnaire Lilias Trotter a regardé par une fenêtre et a eu une vision d’un char céleste. Selon son biographe, une amie lui a demandé : « Vois‑tu nombre de belles choses ? » Ce à quoi elle a répondu : « Oui, beaucoup, beaucoup de belles choses. » Les dernières paroles de Trotter reflètent l’œuvre de Dieu dans sa vie. Non seulement dans sa mort, mais aussi tout au long de sa vie, il lui a révélé une grande beauté. Même si elle était une artiste de talent, elle a choisi de servir Jésus comme missionnaire en Algérie. John Ruskin, un célèbre peintre ayant été son mentor, aurait déclaré : « Quelle perte ! », lorsqu’elle a préféré le champ missionnaire à une carrière artistique. Dans le Nouveau Testament, lorsqu’une femme s’est présentée chez Simon le lépreux avec un vase d’albâtre et a versé du parfum sur la tête de Jésus, les personnes présentes ont jugé la chose comme une perte. Étant donné que ce parfum valait le salaire moyen de toute une année, ces personnes ont trouvé qu’il aurait été préférable de l’employer pour aider les pauvres. Reste que Jésus a approuvé le geste d’une grande dévotion de cette femme : « Elle a fait une bonne action à mon égard » (MC 14.6). Nous pouvons chaque jour laisser la vie de Christ briller dans notre vie et montrer sa beauté au monde. Il se peut qu’aux yeux de certains cela semble un gâchis ; adoptons néanmoins un cœur disposé à le servir. Puisse Jésus dire de nous que nous avons fait nombre de belles choses pour lui. Keila - Pain Qutidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire