Accepter de diverger d’opinion

Je me rappelle avoir entendu mon père dire combien il était difficile de se dissocier des querelles sans fin relatives à des interprétations divergentes de la Bible. Par contraste, il se souvenait combien il était agréable que les deux parties acceptent de diverger d’opinion. Lorsque l’enjeu semble grand, est‑il toutefois possible de mettre de côté des différences irréconciliables ? Voilà une des questions à laquelle l’apôtre Paul répond dans son épître aux Romains. En s’adressant à des lecteurs aux prises avec un conflit social, politique et religieux, il leur suggère des moyens de s’entendre même en situation très polarisée (14.5,6). Selon Paul, le moyen d’accepter de diverger d’opinion consiste à nous rappeler que chacun de nous devra rendre compte à Dieu non seulement pour ses opinions, mais encore pour la manière dont il aura traité les gens étant d’un autre avis (V. 10). Une situation conflictuelle peut en fait devenir une occasion de nous rappeler qu’il y a des choses plus importantes que nos propres idées, plus encore que nos interprétations de la Bible. Nous devrons tous répondre de nos actions – si nous nous sommes aimés les uns les autres, ainsi que nos ennemis, comme Christ nous a aimés. En y repensant, je me souviens que mon père avait pour habitude de dire combien il était agréable non seulement d’accepter de diverger d’opinion, mais aussi de le faire avec un amour et un respect mutuels. Mart - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire