Notre Père qui chante

Personne ne m’avait dit, avant que j’aie des enfants, à quel point le chant était important. Mes enfants ont maintenant 6, 8 et 10 ans. Or, plus jeunes, les trois ont eu du mal à s’endormir. Chaque soir, ma femme et moi bercions nos tout‑petits à tour de rôle, en priant qu’ils s’endorment rapidement. J’ai passé des centaines d’heures à les bercer, en leur chantonnant des berceuses dans l’espoir d’accélérer le processus. Reste qu’en chantant à mes enfants soir après soir, une chose étonnante s’est produite : cela a approfondi mon amour pour eux et ma joie de les avoir comme je n’aurais jamais pu en rêver. Saviez‑vous que la Bible précise que notre Père céleste chante aussi pour ses enfants, comme je le faisais pour endormir les miens ? Sophonie conclut son livre par un portrait de notre Père céleste chantant à son peuple : « [Il] se réjouira avec joie à ton sujet […] dans son amour, il s’égayera en toi avec chant de triomphe » (3.17 ; Darby). Dans une grande partie de son livre prophétique, Sophonie nous prévient qu’une période de jugement s’abattra sur ceux qui rejettent Dieu. Reste que ce n’est pas sur cette mise en garde que ce livre prend fin. Sophonie le termine non pas en prononçant un jugement, mais en décrivant Dieu en train de secourir son peuple de toutes ses souffrances (V. 19,20) et de se réjouir en lui avec chant de triomphe et tendresse (V. 17). En plus d’être puissant, notre Père bienveillant nous berce par des chants empreints de tendresse et d’amour. Adam - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire