Un bon accueil pour tous

Durant de récentes vacances, ma femme et moi avons visité un célèbre complexe sportif. Avec ses portes grandes ouvertes, il semblait nous inciter à en faire le tour. Nous nous sommes alors plus à admirer les lieux et les terrains de sport superbement aménagés. Comme nous étions sur le point de partir, quelqu’un nous a arrêtés pour nous indiquer sèchement que nous n’étions pas censés nous trouver là. Soudain, on nous a ainsi rappelé que nous étions des étrangers, ce qui nous a mis mal à l’aise. Au cours des mêmes vacances, nous avons visité une église. Ses portes étaient elles aussi ouvertes, si bien que nous y sommes entrés. Quelle différence ! De nombreuses personnes nous y ont chaleureusement accueillis et nous ont fait nous sentir comme chez nous. Nous en sommes sortis après le culte d’adoration nous sachant les bienvenus et acceptés. Malheureusement, il n’est pas rare que des étrangers se fassent servir le message non verbal « vous n’est pas censés vous trouver là » dans une église. La Bible nous appelle pourtant à exercer l’hospitalité envers tous, à aimer notre prochain comme nous‑même, qu’il soit croyant ou non, ce qui signifie assurément l’accueillir dans notre vie et notre église (voir MT 22.39 ; HÉ 13.2 ; LU 14.13,14 ; RO 12.13 ; GA 6.10). En accueillant tout le monde à bras ouverts et en démontrant de l’amour chrétien, nous reflétons l’amour et la compassion de notre Sauveur. Branon - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire