Voyez notre ville

« Voyez notre ville du même œil que nous. » Un groupe de développement urbain de Detroit, Michigan, a utilisé ce slogan pour en lancer sa vision d’avenir. Toutefois, le projet s’est arrêté net lorsque des membres de la collectivité ont remarqué qu’il manquait une chose à la campagne. Même si les Afro‑Américains composent une grande majorité de la population et de la main‑d’œuvre de Detroit, ils y étaient sous‑représentés. Ils n’apparaissaient pas sur les bannières et les panneaux d’affichage incitant tout le monde à voir la ville du même œil que ce groupe. Les compatriotes de Jésus avaient eux aussi une vision d’avenir tendancieuse. En tant qu’enfants d’Abraham, ils se préoccupaient d’abord de l’avenir du peuple d’Israël. Ils ne comprenaient pas que Jésus se souciait des Samaritains, des soldats romains et de qui que ce soit qui n’avait pas les mêmes racines familiales, rabbins et traditions religieuses qu’eux. Ma vision ressemble à celle, tendancieuse, de Detroit et de Jérusalem. Je suis moi aussi enclin à ne voir que les gens dont je comprends le vécu. Dieu a néanmoins une façon bien à lui de susciter l’unité au sein de notre diversité. Notre Dieu a choisi un nomade du désert nommé Abram pour apporter la bénédiction à toutes les nations de la terre (GE 12.1‑3). Jésus connaît et aime tous ceux que nous ne connaissons ni n’aimons pas encore. Ensemble, nous vivons par la grâce et la miséricorde de celui qui peut nous aider à nous voir les uns les autres, nos villes et son royaume comme lui les voit. Mart - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire