Comment en suis-je arrivé là ?

Tiffani s’est réveillée dans l’obscurité totale à bord d’un avion d’Air Canada. Sa ceinture encore bouclée, elle avait dormi tandis que les autres passagers en étaient descendus. Pourquoi personne ne l’avait réveillée ? Comment en était-elle arrivée là ? Elle s’est éclairci les idées en cherchant à se rappeler. Cela vous est-il déjà arrivé ? Vous êtes trop jeune pour avoir cette maladie incurable. Votre dernière évaluation de rendement était excellente, alors pourquoi a-t-on supprimé votre poste ? Vous viviez les meilleures années de votre mariage. Maintenant, vous repartez à zéro, en tant que parent seul occupant un emploi à temps partiel. Comment en suis-je arrivé là ? Il se peut que Job se le soit demandé, « [assis] sur la cendre » (JOB 2.8). Il avait perdu enfants, fortune et santé en un clin d’œil. Il n’aurait jamais deviné comment il s’était retrouvé en pareille situation ; il savait seulement qu’il devait se rappeler. Job s’est remémoré son Créateur et toute sa bonté. Il a dit à sa femme : « Quoi ! nous recevons de Dieu le bien, et nous ne recevrions pas aussi le mal ! » (V. 10.) Job s’est souvenu qu’il pouvait compter sur la fidélité de ce Dieu bon. Il s’est donc plaint. Il a crié au ciel. Et il a vécu son deuil avec espoir : « Mais je sais que mon rédempteur est vivant » et : « [Après] que ma peau aura été détruite, moi-même je contemplerai Dieu » (19.25,26). Mike - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire