Pêche interdite

La survivante de l’Holocauste Corrie ten Boom connaissait l’importance du pardon. Dans son livre Tramp for the Lord, elle dit que son image mentale préférée est celle des péchés pardonnés et jetés à la mer. « Lorsque nous confessons nos péchés, Dieu les jette au plus profond de l’océan, disparaissant à jamais. […] Je crois que Dieu y plante alors un panneau ‟Défense de pêcher”. » Elle évoque ainsi une vérité importante qui échappe parfois aux croyants en Jésus : Quand Dieu nous pardonne nos péchés, il le fait intégralement ! Nous n’avons pas à ramener à la surface nos mauvaises actions, nous en accusant constamment. Acceptons plutôt sa grâce, son pardon et sa liberté. L’idée « Défense de pêcher » se voit dans le Psaume 130. Le psalmiste proclame que le Dieu juste pardonne les péchés de ceux qui s’en repentent : « Mais le pardon se trouve auprès de toi » (V. 4). En s’attendant à Dieu avec foi (V. 5), le psalmiste dit : « C’est lui qui rachètera Israël de toutes ses iniquités » (V. 8) et : « [La] rédemption est auprès de lui en abondance » (V. 7). Si nous nous enlisons dans la honte et l’indignité, nous ne pouvons pas servir Dieu de tout notre cœur. Notre passé nous limite. Si vous sentez que vos mauvaises actions antérieures entravent votre croissance, demandez à Dieu de vous aider à croire pleinement à son don du pardon et de la vie nouvelle. Il a jeté vos péchés au fond de l’océan ! Amy - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire