Des yeux pour voir


Donner 1 euro en cliquant le bouton jaune. Dieu vous bénir!

J’ai récemment découvert le merveilleux art anamorphique. Semblant à première vue n’être qu’un assortiment d’éléments aléatoire, la sculpture anamorphique n’a de sens que si on la regarde sous le bon angle. En une seule pièce, des pôles verticaux s’alignent pour révéler le visage d’un leader célèbre. En une autre seule pièce, un amas de câbles trace la silhouette d’un éléphant. Une autre encore, faite de centaines de points noirs suspendus à des fils de fer, devient l’œil d’une femme. La clé de l’art anamorphique réside dans le fait de le regarder sous différents angles jusqu’à en découvrir le sens. Avec ses milliers de versets d’histoire, de poésie et plus encore, la Bible peut parfois s’avérer difficile à comprendre. Cependant, elle nous en donne la clé. Traitez-la comme une sculpture anamorphique : regardez-la sous différents angles et méditez-la à fond. Les paraboles de Christ fonctionnent de la même façon. Ceux qui se donnent la peine de bien y réfléchir « voient de leurs yeux » leur signification (MT 13.10-16). Paul a exhorté Timothée à « comprendre » ce qu’il lui disait et que Dieu lui donnerait de l’intelligence (2 TI 2.7). Et le thème récurrent du Psaume 119 indique que la méditation de la Bible procure sagesse et intelligence pour la comprendre (V. 18,97-99). Et pourquoi ne pas méditer une parabole pendant une semaine ou lire un Évangile d’un trait ? Passez du temps à contempler un verset sous tous ses angles. Allez en profondeur. La méditation de la Bible, plutôt que sa simple lecture, nous ouvre les yeux. Mon Dieu, donne-nous des yeux pour voir. Sheridan - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire