Lutter dans la prière

La vie de Dennis s’est transformée après que quelqu’un lui a remis un Nouveau Testament. Sa lecture l’a captivé, et celui-ci est devenu son compagnon de tous les jours. En six mois, deux événements marquants se sont produits. Dennis a cru au pardon de Jésus et on lui a diagnostiqué une tumeur au cerveau. De graves migraines l’ont obligé à garder le lit et à prendre congé du travail. Une certaine nuit, pénible, Dennis a crié à Dieu et a fini par s’endormir à 4 h 30.
Les douleurs peuvent nous pousser à crier à Dieu, mais d’autres circonstances horribles nous poussent aussi à courir nous jeter dans ses bras. Des siècles avant cette nuit de lutte pour Dennis, un Jacob désespéré a lutté avec Dieu (GE 32.24-32). Dans le cas de Jacob, il s’agissait d’une situation familiale laissée en suspens. Il avait causé du tort à son frère Ésaü (ch. 27) et il craignait que ce dernier le lui fasse payer sous peu. En sollicitant l’aide de Dieu, Jacob l’a rencontré face à face (32.30) et en est sorti transformé.
Cela a aussi été le cas de Dennis. Après avoir supplié Dieu, il a pu quitter son lit et quand le médecin l’a examiné, celui-ci a constaté que la tumeur avait disparu. Bien que Dieu ne choisisse pas toujours de nous guérir miraculeusement, nous avons l’assurance qu’il entend toujours nos prières et nous procurera le nécessaire pour surmonter notre situation. En désespoir de cause, nous offrons à Dieu des prières sincères et lui abandonnons les résultats ! Arthur - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire