Tout remettre à Dieu

Deux hommes ont renoncé à une carrière dans les arts pour s’engager dans ce à quoi Dieu les appelait. Le pianiste James O. Fraser (1886-1938) est allé servir les Lisus en Chine plutôt que de devenir concertiste en Angleterre. L’Américain Judson Van DeVenter (1855-1939) est devenu évangéliste plutôt que de faire carrière dans les arts. Celui-ci a d’ailleurs composé le cantique : « Entre tes mains j’abandonne ».
Même si une vocation artistique convient parfaitement à de nombreuses personnes, ces deux hommes se croyaient appelés à délaisser une carrière au profit d’une autre. Il se peut que l’histoire du jeune homme riche à qui Jésus a conseillé de donner tout ce qu’il possédait et de le suivre (MC 10.17-25) les ait inspirés. Témoin de la scène, Pierre a déclaré : « Voici, nous avons tout quitté, et nous t’avons suivi » (V. 28). Jésus lui a alors assuré que Dieu donnerait à ceux qui le suivraient « au centuple, présentement dans ce siècle-ci » et la vie éternelle (V. 30). Cependant, il le donnerait selon sa sagesse : « Plusieurs des premiers seront les derniers, et plusieurs des derniers seront les premiers » (V. 31).
Peu importe où Dieu nous a placés, il nous appelle à soumettre notre vie à Christ jour après jour, à le suivre et à le servir avec nos talents et nos ressources – que ce soit à la maison, au travail, dans la communauté ou loin de chez soi. Ainsi, il nous amènera à aimer les autres en faisant passer leurs besoins avant les nôtres. Amy - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire