Un puissant torrent

Parmi les expositions et les artefacts illustrant la dure réalité de l’esclavage et de ses conséquences, au National Museum of African American History and Culture, à Washington, DC, j’ai été heureuse de découvrir la Contemplative Court (la cour de la contemplation). Cette salle silencieuse met en évidence des murs translucides vitrés en bronze qui donnent l’impression que de l’eau coule du plafond dans un bassin.
Assise dans cet espace paisible, j’ai remarqué une citation de Martin Luther King junior sur un mur : « Nous sommes déterminés […] à travailler et à combattre jusqu’à ce que la droiture descende comme de la pluie et la justice comme un puissant torrent. » Or, ces paroles frappantes sont tirées du livre d’Amos, dans l’Ancien Testament.
Le prophète Amos vivait parmi un peuple qui s’employait à des activités religieuses, comme la célébration de fêtes et l’offrande de sacrifices, mais dont le cœur était loin de Dieu (AM 5.21-23). Or, Dieu a rejeté ces activités parce que le peuple s’était détourné de ses commandements divins, y compris ceux relatifs à la justice envers les démunis et les opprimés. Amos a écrit que Dieu ne prenait pas plaisir aux cérémonies religieuses dépourvues d’amour envers lui et les autres. Dieu préférait que son peuple s’intéresse sincèrement au bien de tous – en usant d’une générosité semblable à un puissant torrent apportant la vie partout où il coulait. Jésus a enseigné la même vérité : l’amour envers Dieu est lié à l’amour envers autrui (MT 22.37-39). Puissions-nous chercher à aimer Dieu d’un cœur aussi attaché à la justice divine. Lisa - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire