Envoyer un S.O.S.

Lorsque la hutte d’un pionnier dans une région montagneuse de l’Alaska a pris feu, il est resté sans abri adéquat et avec très peu de provisions dans l’État le plus froid des États-Unis – au cœur d’un hiver glacial. On a fini par le secourir trois semaines plus tard lorsqu’un avion a survolé le grand SOS de neige qu’il avait damé et noirci de cendre.
David, le psalmiste, était certainement en mauvaise posture. Le roi Saül, qui le jalousait, cherchait à le tuer. Il est donc allé se réfugier dans la ville de Gath, où il s’est fait passer pour fou afin de conserver la vie (voir 1 S 21). Ces événements ont donné lieu à l’écriture du Psaume 34, où David adresse des suppliques à Dieu et trouve la paix (V. 5,7). Dieu l’entend et le délivre. Vous trouvez-vous dans une situation désespérée en train d’appeler à l’aide ? Sachez que Dieu entend encore aujourd’hui nos prières désespérées et y répond. Comme pour David, il est attentif à nos appels de détresse et nous délivre de toutes nos frayeurs (V. 5). Or, il nous sauve aussi parfois « de toutes [nos] détresses » (V. 7). La Bible nous invite ainsi : « Remets ton sort à l’Éternel, et il te soutiendra » (PS 55.23). Lorsque nous confions notre situation difficile à Dieu, nous pouvons avoir la certitude qu’il nous accordera l’aide dont nous avons besoin. Nous sommes en sécurité dans sa sûre main. Alyson - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire