Une heureuse célébration

Mon amie Sharon est décédée un an avant Melissa, l’adolescente de mon ami Dave. Elles sont toutes les deux mortes dans des accidents de voiture. Une nuit, j’ai rêvé à Sharon et à Melissa. Elles rigolaient et se parlaient en accrochant des serpentins dans une grande salle de banquet et n’ont pas remarqué mon entrée. Sur une longue table nappée de blanc reposaient des assiettes et des gobelets dorés. Je leur ai demandé si je pouvais les aider à décorer, mais elles ne semblaient pas m’entendre et ont continué de travailler.
Puis Sharon a déclaré : « C’est la réception de mariage de Melissa. » « Où est le mari ? », lui ai-je demandé. Aucune d’elles ne m’a répondu, se contentant de sourire et de se regarder d’un air entendu. Et j’ai fini par comprendre que c’était Jésus ! « C’est Jésus, le marié », ai-je murmuré en me réveillant.
Ce rêve me rappelle la joyeuse célébration que les croyants en Jésus vivront à son retour : le « festin des noces de l’Agneau » (AP 19.9). Jean-Baptiste, qui a préparé les gens à la première venue de Christ, l’a appelé « l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde » (JN 1.29). Il en a aussi parlé comme de « l’époux » et de lui-même comme de « l’ami » (le garçon d’honneur) qui l’attendait (3.29). En ce jour de festivités éternelles, nous jouirons d’une communion ininterrompue avec Jésus, notre époux, et avec Sharon et Melissa, ainsi qu’avec tout le peuple de Dieu. Anne - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire