De tendres lettres

Il y a des décennies, le Dr Jerry Motto a découvert le pouvoir d’une « tendre lettre », à savoir que d’envoyer une lettre exprimant son intérêt à des patients venant de sortir de l’hôpital après avoir tenté de se suicider réduisait de moitié le taux de récidive. Dernièrement, des prestataires de soins de santé ont redécouvert ce pouvoir en envoyant des textes, des cartes postales et même des mèmes Internet encourageants à des personnes très déprimées en guise de traitement de suivi. 
Vingt et un « livres » de la Bible constituent de tendres lettres – épîtres – envoyées à des croyants éprouvés du ier siècle. Paul, Jacques et Jean ont écrit des lettres pour expliquer les fondements de la foi et de l’adoration, ainsi que la façon de régler les conflits et de promouvoir l’unité.
Par contre, l’apôtre Pierre a écrit tout spécialement aux croyants que l’empereur romain Néron persécutait. Pierre leur a rappelé la valeur intrinsèque que Dieu leur accordait, en les décrivant ainsi : « [Vous] êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis » (1 PI 2.9). Cette parole a attiré leur attention sur le merveilleux plan que Dieu avait établi pour eux, « afin [qu’ils annoncent] les vertus de celui qui [les] a appelés des ténèbres à son admirable lumière ». Notre grand Dieu nous a lui-même écrit un livre rempli de tendres lettres – d’inspiration scripturaire – afin que nous n’oubliions jamais le prix qu’il nous reconnaît. Lisons ses lettres chaque jour et transmettons-les à d’autres qui ont besoin de l’espoir qu’offre Jésus. Elisa - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire