Surfer sur les vagues

Tandis que mon mari parcourait la plage rocailleuse tout en prenant des photos de l’horizon hawaiien, je me suis assise sur un rocher à me tracasser pour encore un autre problème de santé. Même si mes problèmes m’attendaient à la maison, j’avais besoin de paix pour l’instant. J’ai fixé du regard les vagues venant se fracasser contre les rochers noirs et dentelés. Une ombre sombre dans l’eau a attiré mon attention. En utilisant le zoom de mon appareil-photo, j’ai aperçu une tortue de mer surfant paisiblement sur les vagues, avec les pattes bien ouvertes et immobiles.
« Les cieux célèbrent tes merveilles, ô Éternel ! » (PS 89.6.) Toi, notre Dieu incomparable, « [tu] domptes l’orgueil de la mer ; quand ses flots se soulèvent, tu les apaises » (V. 10). « [C’est] toi qui as fondé le monde et ce qu’il renferme » (V. 12). Il a tout créé, il possède tout, il dirige tout et il accomplit tout pour sa gloire et notre plaisir.
Avançant d’un pas ferme sur le fondement de notre foi – à savoir l’amour de notre Père immuable –, nous marchons éclairés de sa face (V. 16). Dieu ne cesse d’user de puissance et de miséricorde envers nous. Nous pouvons nous réjouir toute la journée de son nom (V. 17). Peu importe combien d’obstacles nous avons à surmonter et de revers nous devons subir, Dieu nous tient contre lui au gré des vagues. Monia Genier - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Publier un commentaire