À quoi bon ?


Donner 1 euro en cliquant le bouton jaune. Dieu vous bénir!

Des rebelles ont fait prisonnière Helen Roseveare, une missionnaire anglaise médecin au Congo, durant la Révolte des Simbas en 1964. Battue et abusée, elle a terriblement souffert. Dans les jours qui ont suivi, elle s’est demandé : « À quoi bon ? »
En commençant à se demander ce qu’il en coûtait pour suivre Jésus, elle a senti que Dieu lui en parlait. Des années plus tard, elle a expliqué ceci à quelqu’un qui l’interviewait : « Durant les pires moments de la révolte, où le prix à payer me semblait trop fort, j’ai entendu le Seigneur me dire : ‟Change ta question. Tu ne devrais pas te demander si ça en vaut la peine, mais si j’en suis digne.” » Elle a fini ainsi : « La réponse est toujours ‟Oui, il en est digne.” »
Par la grâce de Dieu qui agissait en elle durant sa terrible épreuve, Helen Roseveare a décidé que le Sauveur qui était allé jusqu’à mourir pour elle était digne qu’elle le suive à n’importe quel prix. Ses mots, « il en est digne » font écho à la déclaration de ceux entourant le trône de Jésus dans le livre de l’Apocalypse : « L’Agneau qui a été immolé est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire, et la louange » (5.12).
Notre Sauveur a souffert, versé son sang et donné sa vie pour nous. Oui, il a tout donné afin que nous recevions gracieusement la vie éternelle et l’espoir. Son tout mérite notre tout. Il en est digne ! James Banks - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire