Celui qui donne en secret

Pour Christopher, un vétéran handicapé, les activités quotidiennes étaient devenues plus difficiles, plus longues à finir et plus douloureuses. Il faisait néanmoins de son mieux pour servir sa femme et son enfant. Les passants le voyaient tondre le gazon manuellement chaque semaine. 
Un jour, Christopher a reçu une lettre – et un tracteur-tondeuse coûteux – de la part d’un donateur anonyme. La satisfaction de celui-ci lui venait du fait d’avoir le privilège d’aider quelqu’un dans le besoin.
Jésus ne nous dit pas de faire tous nos dons en secret, mais il nous rappelle de vérifier ce qui nous motive à donner (MT 6.1). Il a également dit : « Donc, lorsque tu fais l’aumône, ne sonne pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d’être glorifiés par les hommes » (V. 2). Si Dieu s’attend à ce que nous nous montrions généreux, il nous encourage aussi à éviter de faire de bonnes œuvres devant les autres pour nous en faire féliciter (V. 3). Si nous comprenons que tout ce que nous avons nous vient de Dieu, nous pouvons donner en secret sans nous taper dans le dos et rechercher l’admiration d’autrui. Notre Dieu omniscient, l’auteur de toutes bonnes choses, prend plaisir à la générosité sincère de son peuple. Rien ne saurait surpasser la récompense de son approbation. Xochitl Dixon - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire