Un arc-en-ciel

Durant une randonnée en montagne, Adrian s’est retrouvé au-dessus de nuages en basse altitude. Avec le soleil dans le dos, il a regardé vers le bas et a vu non seulement son ombre, mais aussi un spectre du Brocken. Ce phénomène ressemble à un halo d’arc-en-ciel entourant l’ombre de la personne. Il se produit lorsque le soleil se réfléchit sur les nuages plus bas. Adrian a décrit cet instant comme « magique », un instant qui l’a immensément ravi.
J’imagine combien Noé a dû s’émerveiller aussi devant le tout premier arc-en-ciel. Plus qu’un simple régal pour les yeux, cette lumière réfléchissante et colorée lui a communiqué une promesse divine. Au terme d’un déluge dévastateur, Dieu a assuré à Noé, et à « tous les êtres vivants » depuis lui, que « les eaux du déluge ne [deviendraient] plus un déluge pour détruire toute chair » (GE 9.15).
Notre terre connaît encore des inondations et d’autres tempêtes terribles qui entraînent des pertes, mais l’arc-en-ciel constitue la promesse que Dieu ne châtiera plus jamais la terre par un déluge mondial. Cette promesse de sa fidélité peut nous rappeler que, même si nous subirons personnellement des pertes et la mort physique ici-bas – à cause d’une maladie, d’une catastrophe naturelle, de torts ou du vieillissement –, Dieu nous soutiendra par son amour et sa présence. Le soleil reflétant les couleurs à travers l’eau est un rappel de sa promesse de remplir la terre de ceux qu’il a créés à son image et qui reflètent sa gloire devant le monde. Kirsten - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire