Qui êtes-vous ?

L’animateur de notre conférence vidéo nous a salués, et je lui ai rendu sa salutation, mais sans le regarder. Ma propre image à l’écran me distrayait. Est-ce que j’ai l’air de ça ? J’ai regardé les visages souriants des autres participants. Chacun se ressemble. Alors oui, ça doit être moi. Je devrais perdre du poids. Et me faire couper les cheveux.
À ses yeux, Pharaon était un grand homme. Il était comme « un lionceau parmi les nations […] un crocodile dans les mers » (ÉZ 32.2). Puis Dieu lui a donné un aperçu de qui il était en réalité. Dieu lui a dit qu’il était dans le pétrin et que sa carcasse serait la proie d’animaux sauvages, en ajoutant : « Je frapperai de stupeur beaucoup de peuples à cause de toi, et leurs rois seront saisis d’épouvante à cause de toi » (V. 10). Pharaon était bien moins impressionnant qu’il ne le croyait.
Nous nous jugeons peut-être « spirituellement beaux », jusqu’à ce que nous voyions nos péchés comme Dieu les voit. Comparée à ses normes saintes, même « toute notre justice est comme un vêtement souillé » (ÉS 64.5). Dieu voit cependant autre chose en nous, quelque chose d’encore plus vrai : il voit Jésus, et il nous voit en Jésus.
Découragé de ce que vous êtes ? Rappelez-vous que ce n’est pas qui vous êtes. Si vous avez mis votre foi en Jésus, vous êtes alors en Jésus, et sa sainteté vous recouvre. Vous êtes plus beau que vous ne l’imaginez. Mike Wittmer - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire