Choisir d’honorer Dieu

Dans Le bonheur conjugal, de Léon Tolstoï, les principaux personnages Sergueï et Macha se rencontrent lorsque Macha est jeune et impressionnable. Sergueï est un homme d’affaires plus vieux qui a beaucoup voyagé et qui comprend le monde au-delà de la région rurale où vit Macha. Les deux finissent par tomber amoureux et se marier.
Ils s’installent à la campagne, où Macha en vient à s’ennuyer. Sergueï, qui l’aime énormément, organise un voyage à Saint-Pétersbourg. Là-bas, la beauté et le charme de Macha la rendent instantanément populaire. Alors que le couple s’apprête à rentrer à la maison, un prince arrive en ville et souhaite rencontrer Macha. Sergueï sait qu’il peut obliger Macha à rentrer avec lui, mais il la laisse prendre sa décision. Elle choisit de rester, et sa trahison lui brise le cœur.
Comme Sergueï, Dieu ne nous obligera jamais à lui être fidèle. Par amour, il nous laisse choisir d’être pour ou contre lui. Notre premier choix en sa faveur se produit lorsque nous recevons son Fils, Jésus-Christ, comme l’expiateur de nos péchés (1 JN 4.9,10). Nous avons ensuite des décisions à prendre toute notre vie. Choisirons-nous de rester fidèles à Dieu tandis que son Esprit nous guide ou céderons-nous aux attraits du monde ? La vie de David n’était pas parfaite, mais il a souvent écrit sur la nécessité de garder « les voies de l’Éternel » et les récompenses dont s’accompagne notre fidélité (PS 18.22-25). Lorsque nos choix honorent Dieu, nous pouvons vivre la bénédiction que David a décrite : « [Avec] l’homme droit tu agis selon la droiture » V. 26. Jennifer Schuldt - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire