Solliciter l’aide de Dieu

Pendant cinq ans, vers la fin des années 1800, des sauterelles ont envahi le Minnesota, détruisant les récoltes. Les agriculteurs ont tenté de les capturer dans du goudron et de brûler leurs champs pour y tuer les œufs. Désespérés et au seuil de la famine, beaucoup de gens ont sollicité un jour de prière à l’échelle de l’État pour solliciter ensemble l’aide de Dieu. Le gouverneur le leur a accordé : le 26 avril. 
Le lendemain de ce jour de prière collective, la température s’est adoucie et les œufs ont commencé à prendre vie. Puis, quatre jours plus tard, une forte chute de température en a étonné et ravi beaucoup, car elle a tué les larves. Les Minnésotains ont pu de nouveau récolter leur maïs, leur blé et leurs céréales.
Durant le règne du roi Josaphat, le salut du peuple de Dieu a reposé lui aussi sur la prière. En apprenant qu’une vaste armée montait contre lui, le roi a appelé les Israélites à prier et à jeûner pour rappeler à Dieu comment il les avait secourus par le passé. Josaphat a alors déclaré que, si une calamité survenait, « l’épée, le jugement, la peste ou la famine », ils crieraient à Dieu, en sachant qu’il les exaucerait et les sauverait (2 CH 20.9).
Dieu a permis aux Israélites d’échapper aux envahisseurs, et il nous entend lorsque nous crions à lui dans notre détresse. Peu importe ce qui vous préoccupe – une relation battant de l’aile ou une menace provenant du monde naturel –, présentez-le à Dieu en prière. Rien ne lui est impossible. Amy Pye - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire