CONSIDÉREZ LES LIS DES CHAMPS

J’aime jouir de la nature et en louer son Créateur, mais je me sens parfois coupable de trop l’admirer. Puis je me rappelle que Jésus s’est servi de la nature comme outil d’enseignement. Pour encourager les gens à ne pas s’inquiéter, Christ s’est servi de simples fleurs sauvages en exemples : « Considérez comment croissent les lis des champs », et leur a rappelé que, même si les fleurs ne travaillent pas du tout, Dieu les habille de splendeur. Conclusion : Si Dieu habille quelque chose de temporaire d’une telle gloire, il en fera assurément beaucoup plus pour nous (Mt 6.28-34). D’autres passages de la Bible nous indiquent que la création constitue l’un des moyens dont Dieu se sert pour nous parler de lui-même. Selon David : « Les cieux racontent la gloire de Dieu, et l’étendue manifeste l’œuvre de ses mains. Le jour en instruit un autre jour, la nuit en donne connaissance à une autre nuit » (Ps 19.2,3). « Et les cieux publieront sa justice, car c’est Dieu qui est juge », nous dit Asaph (50.6). Paul a écrit : « En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil nu, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables » (Ro 1.20). Dieu nous aime et désire que nous le connaissions à tel point qu’il a établi la preuve de son existence partout autour de nous. Julie - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire