LA ONZIÈME HEURE

La Première Guerre mondiale compte au nombre des conflits armés les plus meurtriers de toute l’Histoire. Des millions de gens y ont perdu la vie. Le 11 novembre 1918, on a observé un cessez-le-feu à la onzième heure de ce onzième jour du onzième mois. En cet instant historique, des millions de gens partout dans le monde ont observé un moment de silence pour réfléchir au coût exorbitant de la guerre, en matière de vies perdues et de souffrances. On espérait que « la Grande Guerre », comme on l’appelait, soit véritablement « celle qui mettrait fin à toutes les guerres ». Malgré les nombreux conflits militaires meurtriers qui l’ont suivie, l’espoir d’une paix durable n’a pas disparu. La Bible offre d’ailleurs une promesse pleine d’espoir et de réalisme quant au fait qu’un jour il n’y aura plus de guerres. Lorsque Christ reviendra, la prophétie d’Ésaïe se réalisera : « Une nation ne tirera plus l’épée contre une autre, et l’on n’apprendra plus la guerre » (És 2.4). Ce jour-là, la onzième heure passera et s’amorcera alors la première heure des nouveaux cieux et de la nouvelle terre, empreints d’une paix éternelle. D’ici ce jour, ceux qui suivent Christ doivent représenter le Prince de la paix dans leur comportement et dans leur façon de faire toute la différence ici-bas. Dennis - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire