COURONNES D’HONNEUR

Les joyaux de la couronne du Royaume-Uni sont gardés sous très haute surveillance jour et nuit, en sécurité et bien protégés, dans la Tour de Londres. Chaque année, des millions de gens vont voir ces trésors de beauté pour s’exclamer d’admiration devant eux. Ils symbolisent la puissance du royaume, ainsi que le prestige et le rang élevé de ceux qui les portent. Une partie des joyaux de la couronne se composent de couronnes en tant que telles. Elles sont de trois genres différents : la couronne du couronnement, qu’une personne porte lorsqu’elle se fait sacrer monarque ; la couronne d’apparat (ou diadème), que l’on porte lors de diverses fonctions ; et le diadème d’apparat, que porte l’épouse d’un roi sur le trône. Différentes couronnes servent à différentes fins. Le Roi des cieux, qui méritait la plus merveilleuse des couronnes et les plus grands honneurs, a porté une tout autre couronne. Au cours des heures d’humiliation et de souffrance que Christ a vécues avant d’être crucifié, « [les] soldats tressèrent une couronne d’épines qu’ils posèrent sur sa tête, et ils le revêtirent d’un manteau de pourpre » (Jn 19.2). Ce jour-là, on a fait de la couronne, qui symbolise normalement la royauté et les hommages, un objet de moquerie et de haine. Cependant, notre Sauveur a volontiers porté cette couronne pour nous, prenant ainsi sur lui nos péchés et notre honte. Celui qui méritait la meilleure de toutes les couronnes a porté la pire de toutes pour nous. Bill - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire