TOUT CE QUE L’ON A À SAVOIR

Dans une certaine interprétation de la chanson « Just As I Am » (Tel que je suis) par Fernando Ortega, il est possible d’entendre légèrement la voix de Billy Graham à l’arrière-plan. M. Graham se rappelle une maladie durant laquelle il a cru qu’il allait mourir. Tandis qu’il se remémorait alors son passé, il s’est rendu compte à quel point il était pécheur et combien il avait encore besoin que Dieu lui accorde son pardon chaque jour. Billy Graham mettait fin à la notion selon laquelle nous pouvons bien vivre sans Dieu. Il se peut que nous soyons satisfaits de nous-mêmes, mais cette assurance doit découler du fait de savoir que Dieu nous aime profondément comme ses enfants (Jn 3.16), et non de l’illusion que nous sommes de très bons enfants (Ro 7.18). Le premier pas à faire pour devenir un vrai « bon » disciple de Christ consiste à cesser de nous prétendre bons par nos propres forces et à demander à Dieu de nous rendre aussi bons que nous puissions l’être. Nous y échouerons très souvent, mais il continuera de nous faire grandir et de nous transformer. Dieu est fidèle et – en son temps et à sa façon – il le fera. Dans les dernières années de sa vie, l’auteur de « Grâce infinie », John Newton, était atteint de démence et se plaignait de la perte de sa mémoire. Il a néanmoins avoué : « Je me rappelle deux choses : je suis un grand pécheur et Jésus est un grand Sauveur. » En matière de foi, voilà les deux seules choses à savoir. David - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire