APPRENDRE À ESPÉRER EN DIEU

Cha Sa-soon, une Coréenne de 69 ans, a fini par recevoir son permis de conduire après avoir tenté de réussir le test écrit pendant trois ans. Elle désirait obtenir son permis afin d’emmener ses petits-enfants au zoo. Elle a usé de persévérance au sein de ce qui est normalement un monde de l’instantané. Lorsque nous voulons obtenir une chose sans y parvenir, il nous arrive souvent de nous en plaindre et d’en venir à l’exiger. Parfois, nous y renonçons et passons à autre chose, en comprenant que nous n’aurons pas gain de cause rapidement. « Attends » est un mot que nous détestons entendre ! Pourtant, la Bible nous redit maintes fois que Dieu désire que nous espérions en lui jusqu’à ce que le bon moment se présente. Espérer en Dieu revient à compter patiemment sur lui pour répondre à nos besoins. David a compris pourquoi il devait espérer en lui. D’abord, son salut venait de lui (Ps 62.2). Il a découvert que personne d’autre ne pouvait le sauver. Son seul espoir résidait en Dieu (v. 6), car lui seul entend nos prières (v. 9). Nos prières se résument souvent à demander à Dieu de se presser et de bénir ce que nous désirons faire. Et si Dieu nous répondait simplement : « Sois patient. Espère en moi » ? Nous pouvons prier avec David : « Éternel ! le matin tu entends ma voix ; le matin je me tourne vers toi, et je regarde » (Ps 5.4). Nous pouvons avoir l’assurance qu’il nous répondra, même s’il ne le fait pas au moment où nous nous y attendons. Hia - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire