APPELÉ PAR SON NOM

Au début de l’année scolaire, la directrice d’une école de notre ville s’est engagée à apprendre le nom de chacun des 600 élèves de son établissement. Quiconque doutait de sa capacité ou de sa détermination à y parvenir n’avait qu’à consulter son rendement antérieur pour en être convaincu. Au cours de l’année précédente, elle avait appris le nom de 700 élèves, et antérieurement, celui de 400 enfants d’une autre école. Réfléchissez à ce que cela devait représenter pour ces élèves de se faire reconnaître et saluer par leur nom. L’histoire de Zachée et de Jésus (Lu 19.1-10) renferme un élément étonnant relatif à la reconnaissance de soi. Tandis que Jésus traversait la ville de Jéricho, un riche percepteur d’impôts du nom de Zachée a grimpé dans un arbre afin de le voir. « Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit : Zachée, hâte-toi de descendre ; car il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison » (v. 5). Au lieu de faire fi de Zachée ou de lui dire : « Hé ! toi dans l’arbre », Jésus l’a appelé par son nom. Dès cet instant, sa vie s’est mise à changer. Si vous avez l’impression que personne ne vous connaît ou ne s’intéresse à vous, rappelez-vous Jésus. Il nous connaît par notre nom et désire ardemment que nous le connaissions personnellement. Notre Père céleste nous voit par les yeux de l’amour et s’intéresse au moindre détail de notre vie. David - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire