Lorsque j’ai appris à faire de la voile, je devais marcher le long d’une plateforme flottante très instable pour atteindre les petits bateaux à bord desquels se donnaient les cours. Cela me faisait horreur. Comme je n’ai pas beaucoup d’équilibre, j’étais terrifié à l’idée de tomber entre la plateforme et le bateau en essayant d’y monter. J’ai failli y renoncer. « Gardez les yeux fixés sur moi, me disait l’instructeur. Je suis là et je vais vous rattraper si vous glissez. » J’ai fait comme il m’a dit, et je suis maintenant le fier détenteur d’un certificat attestant que je maîtrise les rudiments de la voile ! Évitez‑vous de courir des risques à tout prix ? Beaucoup d’entre nous hésitent à sortir de leur zone de sécurité, au cas où ils échoueraient, se blesseraient ou se ridiculiseraient. Cependant, si nous laissons cette crainte nous aveugler, elle en viendra à toujours nous paralyser. L’histoire de l’aventure de Pierre marchant sur l’eau et des raisons pour lesquelles il y aurait prétendument échoué fait l’objet de nombreuses prédications (Mt 14.22‑33). Je ne crois toutefois pas avoir déjà entendu un prédicateur aborder le sujet du comportement du reste des disciples. À mon avis, Pierre a réussi le test. Malgré sa peur, il a répondu à l’appel de Jésus. Il se peut que ce soient ceux qui ne tentent jamais le coup qui connaissent l’échec. Jésus a tout risqué pour nous. Mais nous, que sommes‑nous prêts à risquer pour lui ? Marion - Pain Quotidien