Partout et nulle part

Une amie de la famille qui, comme nous, a perdu une adolescente dans un accident de voiture a écrit un hommage à sa fille, Lindsay, dans le journal local. Voici l’une des images les plus marquantes de son essai : Après avoir mentionné de nombreux souvenirs et photos de Lindsay qu’elle avait placés autour de sa maison, elle avait écrit : « Elle est partout, mais nulle part. » Même si nos filles nous rendent encore nos sourires sur leurs photos, les personnalités pleines d’esprit qui éclairaient ces sourires ne sont néanmoins nulle part. Nos filles sont partout – dans notre cœur, nos pensées et toutes ces photos –, mais nulle part en même temps. La Bible nous dit toutefois qu’en Christ, Lindsay et Melissa ne sont pas véritablement nulle part. Elles se trouvent en présence de Jésus, « auprès du Seigneur » (2 CO 5.8). Elles sont avec celui qui, dans un sens, est « nulle part, mais partout ». En définitive, nous ne voyons pas Dieu sous sa forme physique. Nous n’avons certainement pas de photos de lui, en train de nous sourire, sur le manteau de la cheminée. En fait, si vous regardez autour de votre maison, vous pourriez croire qu’il n’est nulle part, bien que ce soit tout le contraire, car il est partout ! Où que nous allions ici‑bas, Dieu est là pour nous guider, nous affermir et nous consoler. Nous ne pouvons aller là où il n’est pas. Nous ne le voyons pas, mais il n’en est pas moins partout, même dans chacune de nos épreuves. Quelle formidable nouvelle ! Branon - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire