Affranchis

Quand j’étais enfant et que je vivais dans un village africain, les poulets me fascinaient. Chaque fois que j’en attrapais un, je le retenais par terre, puis je le relâchais doucement. Comme il se croyait encore retenu, le poulet restait accroupi, car, même s’il était libre de s’en aller, il se sentait captif. Lorsque nous mettons notre foi en Jésus, il nous délivre selon sa grâce du péché et de l’emprise que Satan exerçait sur nous. Par contre, comme il se peut qu’il nous faille du temps pour modifier nos habitudes et nos comportements impies, Satan a le loisir de nous faire croire que nous sommes encore captifs. Reste que l’Esprit de Dieu nous a affranchis, et ce n’est pas pour nous asservir de nouveau. Paul a d’ailleurs dit aux croyants de Rome : « Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus‑Christ. En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus‑Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort » (RO 8.1,2). Par notre lecture de la Bible, nos prières et la puissance du Saint‑Esprit, Dieu œuvre à nous purifier et nous aide à vivre pour lui. La Bible nous encourage à marcher d’un pas sûr avec Jésus sans nous sentir encore captifs. Jésus a dit : « Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres » (JN 8.36). Puisse la liberté que nous avons en Christ nous pousser à l’aimer et à le servir. Lawrence - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire