Autocensure



Récemment, j’ai relu une pile de lettres datant de la Seconde Guerre mondiale que mon père a envoyées à ma mère. Il était en Afrique du Nord et elle, en Virginie occidentale. Sous-lieutenant dans l’armée américaine, papa avait pour tâche de censurer les lettres des soldats, afin que des informations très pointues ne tombent aux mains de l’ennemi. J’ai donc trouvé comique de voir, sur l’enveloppe de ses lettres adressées à sa femme, un tampon disant « Censored by 2nd Lt. John Branon » (Censuré par le sous-lieutenant John Branon). Il avait effectivement rayé des lignes de ses propres lettres ! L’autocensure nous est vraiment bénéfique à tous. Plusieurs fois dans la Bible, les auteurs mentionnent l’importance de bien se regarder soi-même pour voir ce qui cloche, ce qui n’honore pas Dieu. Par exemple, le psalmiste a prié ainsi : « Sonde-moi, ô Dieu, et connais mon cœur ! […] Regarde si je suis sur une mauvaise voie » (PS 139.23,24). Jérémie présente les choses ainsi : « Recherchons nos voies et sondons-les, et retournons à l’Éternel » (LA 3.40). Et en parlant de l’état de notre cœur au moment de la cène, Paul a dit : « Que chacun donc s’éprouve soi-même » (1 CO 11.28). Le Saint-Esprit peut nous aider à nous détourner de toute attitude ou action qui déplaît à Dieu. Ainsi, avant de sortir dans le monde aujourd’hui, prenons le temps de demander à l’Esprit de nous aider à nous éprouver nous-mêmes afin de retourner à l’Éternel pour communier avec lui. Dave - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire