Rebâtir sur des ruines

Alors âgé de dix-sept ans, Dowayne a dû quitter la maison familiale a Manenberg, un quartier de Cape Town, en Afrique du Sud, à cause de ses vols et de sa dépendance à l’héroïne. Il s’est bâti une cabane de tôle ondulée dans le jardin de sa mère, qui n’a pas tardé à devenir le Casino, un endroit où se droguer. À dix-neuf ans, Dowayne en est toutefois venu à croire en Jésus. Son sevrage s’est avéré long et épuisant, mais il l’a réussi avec l’aide de Dieu et le soutien d’amis chrétiens. Et dix ans après que Dowayne a eu bâti le Casino, lui et d’autres ont converti cette cabane en église-maison. Ce qui était autrefois un lieu ténébreux est maintenant un lieu de culte et de prière.
Les leaders de cette Église s’inspirent de Jérémie 33 pour savoir comment Dieu apporte la guérison et la restauration chez des gens et dans des endroits, comme il l’a fait pour Dowayne et l’ancien Casino. Le prophète Jérémie s’est adressé au peuple de Dieu en captivité en lui disant que, même si la ville ne serait pas épargnée, Dieu guérirait ses enfants, les rétablirait et les purifierait de leurs péchés (JÉ 33.7,8). Et la ville serait alors pour lui « un sujet de joie, de louange et de gloire » (V. 9).
Lorsque nous sommes tentés de sombrer dans le désespoir parce que nos péchés nous brisent le cœur, continuons de prier que Dieu nous apporte la guérison et l’espoir, comme il l’a fait dans un jardin de Manenberg. Amy - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire