Rompre le cycle

David s’est fait frapper par son père à son septième anniversaire, après avoir accidentellement cassé une fenêtre. « Il m’a donné un coup de pied et un coup de poing », a déclaré David. « Ensuite, il s’est excusé. C’était un alcoolique violent, et c’est un cycle auquel je m’évertue maintenant à mettre fin moi-même. »
David a toutefois mis longtemps à se rendre jusque-là. Il a passé la majeure partie de son adolescence et de sa vingtaine en prison ou en liberté conditionnelle, et à faire des séjours en centres de désintoxication. Or, quand ses rêves semblaient complètement anéantis, il a trouvé l’espoir dans un centre de désintoxication axé sur Christ au moyen d’une relation avec Jésus.
« Avant, je ne ressentais que du désespoir, affirme David. Maintenant, je m’oblige à m’en éloigner. Au saut du lit, je commence par dire à Dieu que je soumets ma volonté à la sienne.» Lorsque nous nous présentons à Dieu démolis, que ce soit de la faute de quelqu’un d’autre ou de la nôtre, Dieu prend notre cœur brisé et le restaure : « Si quelqu’un est en Christ […] toutes choses sont devenues nouvelles » (2 CO 5.17). L’amour et la vie de Christ rompent les cycles de notre passé, en nous donnant un nouvel avenir (V. 14,15). Et cela ne s’arrête pas là ! Tout au long de notre vie, nous pouvons trouver l’espoir et la force dans ce que Dieu a fait et continue de faire pour nous – à chaque instant. Alyson - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire