User de courage

Andrew vit dans un pays hostile à l’Évangile. Quand je lui ai demandé comment il arrivait à garder sa foi secrète, il m’a détrompé. Il porte un bouton à l’effigie de son Église, et lorsqu’il se fait arrêter, il dit aux policiers qu’« ils ont besoin de Jésus eux aussi ». Andrew tient son courage du fait de savoir que Dieu se range de son côté.
Même si le roi d’Israël a envoyé cinquante soldats l’arrêter, Élie a refusé de se laisser intimider (2 R 1.9) et a fait descendre le feu qui a consumé le peloton. Le roi en a envoyé d’autres, et Élie a refait la même chose (V. 12). Le roi en a encore envoyé d’autres, mais le troisième peloton avait entendu parler des précédents. Le capitaine a alors supplié Élie d’épargner la vie de ses soldats. Ils le redoutaient plus qu’il ne les avait jamais redoutés, si bien que l’ange du Seigneur lui a indiqué qu’il pouvait aller avec eux sans crainte (V. 13-15). Jésus ne désire pas que nous fassions descendre le feu sur nos ennemis. Lorsque les disciples ont demandé à Jésus s’ils pouvaient faire descendre le feu sur un village samaritain, Jésus les a réprimandés (LU 9.51-55). Nous vivons à une autre époque. Jésus souhaite cependant que nous manifestions le même courage qu’Élie – que nous soyons prêts à parler à tout le monde du Sauveur qui est mort pour eux. Ce pourrait sembler être une personne contre cinquante, mais c’est en réalité Dieu contre cinquante. Jésus nous procure le nécessaire pour que nous aimions et évangélisions courageusement. Mike - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire