Confiné par la peur

En 2020, une éclosion de coronavirus a semé la peur dans le monde. Les gens se sont mis en confinement, les pays ont fermé leurs frontières, et l’on a annulé des vols et de grands événements. Ceux qui vivaient dans des régions où l’on ne recensait aucun cas d’infection craignaient malgré tout d’attraper le virus. Graham Davey, un spécialiste de l’anxiété, croit que les mauvaises nouvelles « risquent de susciter plus de tristesse et d’anxiété chez les gens ». Un mème ayant circulé sur les médias sociaux montrait un homme qui demandait comment cesser d’angoisser en regardant un journal télévisé. Quelqu’un dans la salle a alors éteint la télé, laissant ainsi entendre que la solution consistait peut-être à se concentrer sur autre chose !
Luc 12 nous prodigue quelques conseils en ce sens : « Cherchez plutôt le royaume de Dieu » (V. 31). Nous le cherchons lorsque nous nous concentrons sur la promesse selon laquelle les disciples de Christ recevront un héritage céleste. En période difficile, nous pouvons détourner notre attention et nous rappeler que Dieu nous voit et connaît nos besoins (V. 24-30). Jésus encourage ses disciples ainsi : « Ne crains point, petit troupeau ; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume » (V. 32). Dieu se plaît à nous bénir ! Adorons-le, en sachant qu’il nous aime plus que les oiseaux et que les fleurs (V. 22-29). Même dans l’épreuve, nous pouvons lire la Bible, prier pour obtenir la paix divine et mettre notre foi en notre Dieu fidèle et bon. Julie - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire