La bonté en héritage


Donner 1 euro en cliquant le bouton jaune. Dieu vous bénir!

Martha a travaillé comme aide-enseignante dans une école primaire pendant plus de trente ans. Chaque année, elle économisait pour acheter de nouveaux manteaux, foulards et gants aux élèves défavorisés. Lorsqu’elle a perdu son combat contre la leucémie, nous avons tenu un service de célébration de sa vie. Au lieu d’offrir des fleurs, les gens ont donné des centaines de manteaux neufs aux élèves qu’elle aimait et servait depuis des décennies. De nombreuses personnes ont évoqué d’innombrables façons dont Martha encourageait les autres par des paroles gentilles et des gestes attentionnés. Ses collègues ont honoré sa mémoire en tenant une collecte annuelle de manteaux pendant trois ans après la fin de sa vie. Son héritage de bonté en inspire encore d’autres à servir généreusement les gens dans le besoin.
Dans Actes 9, l’apôtre Luc parle de Dorcas, une femme qui « faisait beaucoup de bonnes œuvres et d’aumônes » (V. 36). Après qu’elle est tombée malade et est morte, la communauté endeuillée a exhorté Pierre à lui rendre visite. Toutes les veuves lui ont alors montré que Dorcas vivait pour servir (V. 39). Dans un acte miraculeux de compassion, Pierre a ramené Dorcas à la vie. La nouvelle de la résurrection de Dorcas s’est répandue, et « beaucoup crurent au Seigneur » (V. 42). C’est néanmoins la détermination de Dorcas à servir son prochain de façon tangible qui a touché le cœur des gens de sa communauté et qui a révélé le pouvoir d’une générosité empreinte d’amour. Xochitl Dixon - Pain Quotidien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire